Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > À lire, à voir, à écouter > La Nouvelle République :"Les Amandiers : la liberté de se soigner"

La Nouvelle République :"Les Amandiers : la liberté de se soigner"

le 3 décembre 2013

L’unité psychiatrique de douze lits pour patients acceptant une hospitalisation a été inaugurée hier boulevard Roosevelt.

Le discours de Thomas Roux, nouveau directeur de l'hôpital a mis les choses au clair hier après la visite des locaux. « Un Français sur quatre a souffert, souffre ou souffrira de problèmes psychiatriques. » Une proportion rappelée pour mieux briser le tabou, comme le rappelait également le docteur Kamel Nourredine, directeur du pôle psychiatrie. « Non les malades ne sont pas plus violents  », rappelait le chef de service.

L'unité des Amandiers qui ouvrira le 2 décembre prochain a donc été présentée comme un espace ouvert. Les nombreux invités ont pu se rendre compte seuls, en visitant les lieux, de la conception ouverte de ce service « destinés à des patients " compliants " c'est-à-dire qui ont accepté l'hospitalisation, voire l'ont demandée  », soulignait le psychiatre.

Site La Nouvelle République