Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Vues d'ailleurs > Algérie : El Watan : Comment faire connaître aux Algériens les progrès réalisés en psychiatrie

Algérie : El Watan : Comment faire connaître aux Algériens les progrès réalisés en psychiatrie

Malik Aït Aoudia, psychologue à l’Institut de victimologie de Paris, revient en détail sur les circonstances et les difficultés qu’il a rencontrées pour la concrétisation d’un projet qui lui tient à cœur depuis des années, à savoir faire connaître aux Algériens les progrès réalisés dans la prise en charge des maladies psychiques. 

Deux tentatives de coopération avec deux services hospitaliers algériens, en l’occurrence ceux de médecine légale et de psychiatrie, ont échoué. Le coordinateur du projet de prise en charge des victimes du tremblement de terre de Boumerdès n’a pas baissé les bras.

Site El Watan