Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Vues d'ailleurs > Algérie : "Herbes, acupuncture, roquia et psychiatrie. Aux grands maux les grands remèdes"

Algérie : "Herbes, acupuncture, roquia et psychiatrie. Aux grands maux les grands remèdes"

le 4 octobre 2012

Depuis l’antiquité ils ont appris à identifier chaque herbe, à en connaître chaque vertu, et parfois même chaque contre-indication en cas de complication. Selon une étude très pointue, les Algériens seraient les meilleurs pharmacologues du monde au point, précisent certains historiens, que la plupart de leurs traités sont actuellement utilisés en Afrique subsaharienne, particulièrement au Niger.

 Il y a cependant une troisième et dernière médecine dont on parle peu parce que ses résultats ne sont pas spectaculaires mais qui pourtant avance, lentement, mais sûrement : la psychiatrie. Dès qu’on prononce ce mot, le nom de fou vient tout de suite à l’esprit, celui de possédé ou d’envoûté aussi. Celui de raqui suit aussitôt.

Site Algerie360