Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Vues d'ailleurs > Algérie : "Pour un observatoire national des suicides"

Algérie : "Pour un observatoire national des suicides"

le 16 novembre 2012

L’apparition du suicide en Algérie, qui est considérée comme une préoccupation de santé publique, est récente. Il reste encore difficile d’en évaluer l’ampleur (seule une cinquantaine de pays dans le monde disposent de chiffres fiables), alors qu’en France on compte plus de 10 500 morts par an par suicide. 

Beaucoup de recherches demeurent encore nécessaires, avec la nécessité de la mise en place d’équipes pluridisciplinaires de recherche en suicidologie. 
Les initiateurs mettent également l’accent sur la nécessité de créer un observatoire national du suicide, qui se fait de plus en plus pressante. En effet, pour trancher l’augmentation ou non des suicides qui oppose nombre d’observateurs ou encore le degré d’addiction de la population aux drogues, il est indispensable de passer par une véritable enquête épidémiologique à l’échelle nationale.

Site Liberté