Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > 20 minutes : Soins psy à la maison afin d’éviter l’hospitalisation

20 minutes : Soins psy à la maison afin d’éviter l’hospitalisation

le 15 décembre 2017

L’efficacité des traitements psychiatriques s’améliore, selon un bilan national. Le modèle du suivi à domicile prend par ailleurs de l’ampleur.

Soigner un patient chez lui coûte moins cher que de l’hospitaliser. Cette règle, acceptée dans le domaine de la santé physique, s’applique également pour la santé psychique. Le «Tages-Anzeiger» avançait la semaine dernière une différence de coût de 20%.

Une meilleure réinsertion

«Le prix est un avantage, mais un suivi à la maison permet aussi d’éviter l’isolement et de favoriser la réinsertion socio-profesionnelle de la personne, explique Gérard Villarejo, membre de Psydom, qui accompagne des malades à domicile à Neuchâtel, Fribourg et dans le Jura. Le malade apprendra à vivre avec sa maladie, à la maîtriser dans sa vie quotidienne.»

Lire la suite sur 20 minutes