Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Inserm : Benzodiazépines, trop de patients à risque d’effets indésirables

Inserm : Benzodiazépines, trop de patients à risque d’effets indésirables

le 25 mai 2016

[Inserm] En 2013, près de la moitié des utilisateurs de benzodiazépines se trouvaient dans une situation augmentant le risque de survenue d’effets indésirables associés à cette classe de médicament : soit ils prenaient d’autres médicaments qui ne font pas bon ménage avec les benzodiazépines, soit ils présentaient des problèmes de santé nécessitant des précautions d’emploi, voire contre-indiquant l’utilisation des benzodiazépines.

Interactions médicamenteuses, problèmes respiratoires… : Certaines situations augmentent le risque d’effets indésirables des benzodiazépines, en particulier le risque de troubles respiratoires et de la vigilance, mais aussi celui de chutes et de fractures. Or, une étude réalisée par une équipe Inserm* dans le cadre de la plateforme de pharmaco-épidémiologie DRUGS-SAFE, financée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), vient de mettre en évidence que près de la moitié des utilisateurs sont dans (au moins) une de ces situations. Compte-tenu de la fréquence d’utilisation de ces médicaments en France, ce constat interpelle.

Les benzodiazépines sont des médicaments psychotropes qui agissent au niveau du cerveau et possèdent notamment des propriétés anxiolytiques et hypnotiques. Ces médicaments font l’objet d’une surveillance renforcée car leur usage prolongé expose à un risque de tolérance pharmacologique, ainsi qu’à celui de dépendance psychique et physique pouvant se manifester par un syndrome de sevrage à l’arrêt du traitement. En outre, les benzodiazépines ne sont pas dénuées d’effets indésirables : ils peuvent entrainer des troubles de la vigilance, allant de la simple somnolence à la sédation profonde, avec notamment un risque accru de chute chez les personnes âgées. Ces médicaments peuvent également conduire à la survenue d’une détresse respiratoire qui se manifeste par une impossibilité de respirer normalement.

Source Inserm