Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > L'Express : Des chercheurs observent un pic de suicides après celui de Robin Williams

L'Express : Des chercheurs observent un pic de suicides après celui de Robin Williams

le 9 février 2018

Des chercheurs mettent en relation l'augmentation des suicides aux États-Unis en 2014 avec la forte médiatisation du passage à l'acte du célèbre acteur.

Le suicide d'une célébrité peut-il faire boule de neige? Une étude publiée sur Plos One réalisée par des chercheurs américains a constaté que celui de Robin Williams le 11 août 2014 a précédé une augmentation de 10% du nombre de suicides dans les mois suivant aux États-Unis. 

En tenant compte des variations saisonnières, un "surplus" de 1841 suicides a été enregistré d'août à décembre 2014, pour une augmentation de près de 10%. Elle est en particulier plus forte sur une certaine catégorie de la population, les hommes de 30 à 44 ans. 

 

L'influence des médias

"Bien que nous ne puissions déterminer avec certitude que l'augmentation des suicides est imputable aux évocations par les médias de la mort de Robin Williams, celle-ci aurait pu fournir le stimulus nécessaire aux segments à haut risque de la population américaine (par exemple, les hommes d'âge moyen désespérés), passant de l'idée de suicide à l'acte", précisent les auteurs. 

Lire la suite sur l'Express