Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Le Quotidien du Médecin : Sport sur ordonnance, les médecins peinent à s'y mettre

Le Quotidien du Médecin : Sport sur ordonnance, les médecins peinent à s'y mettre

le 9 février 2018

Le rapporteur de la « mission flash » relative à la prescription d’activités physiques à des fins thérapeutiques (ou « sport sur ordonnance »), Belkhir Belhaddad, député LREM de la 1re circonscription de Moselle, a présenté ses conclusions devant la commission des affaires sociales.

L’objectif de cette mission flash était « d’établir un premier bilan de l’application du décret du 30 décembre 2016 relatif aux conditions de dispensation de l’activité physique adaptée (APA) prescrite par le médecin traitant à des patients atteints d’une affection de longue durée (ALD) », a précisé Belkhir Belhaddad, en charge du sport à la mairie de Metz, et vice-président de l’Association nationale des élus en charge du sport (ANDES).

« Prescription plus simple avant le décret »

Pour le rapporteur, « si le dispositif législatif fait l’objet d’une large approbation (…), on ne peut pas en dire autant du dispositif réglementaire. Les médecins strasbourgeois qui prescrivent des activités physiques adaptées depuis 2012 ont estimé que la prescription était plus simple avant l’édiction du décret ».

Les difficultés observées concernent en particulier l’absence d’indicateurs concernant l’évaluation du nouveau dispositif et la formation des intervenants spécialisés, éducateurs sportifs mais surtout médecins.

Lire la suite sur Le Quotidien du Médecin