Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Libération : Grève de la faim à l'hôpital psychiatrique du Rouvray, leçons de la sortie de crise

Libération : Grève de la faim à l'hôpital psychiatrique du Rouvray, leçons de la sortie de crise

le 12 juin 2018

Après deux mois de conflit social, dont deux semaines de grève de la faim, dans un établissement en grave manque de moyens, les autorités ont annoncé la création de trente postes, un geste historique pour la psychiatrie publique, où depuis dix ans les politiques officielles se traduisent par une réduction constante des effectifs.

Ce conflit a été donc porté par le personnel. Et non par le corps médical. Ce qui laisse pantois. «On bourre nos patients de médicaments, on leur donne leur repas et basta»,  disait à Libération  une gréviste. La qualité des soins et de la prise en charge est pourtant de la responsabilité directe des psychiatres. Si la qualité des soins était à ce point ébréchée, comment diable la collectivité médicale pouvait-elle s’en accommoder ? Comme si ces derniers avaient déjà baissé les bras, n’y croyant même plus. Et c’est de ce point de vue une leçon inquiétante.

Lire l'article sur le site Libération