Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Libération : un médecin défend la pratique du packing contre le gouvernement

Libération : un médecin défend la pratique du packing contre le gouvernement

le 21 juin 2016

[Libération] Le professeur David Cohen, scandalisé par l'attitude de la secrétaire d'Etat aux handicapés sur la pratique du packing dans la prise en charge de l'autisme, publie une lettre ouverte au président de la République.

L’homme est d’ordinaire discret, en retrait même, fuyant les médias comme les déclarations publiques. Le professeur David Cohen occupe pourtant une position importante. Il dirige la plus importante unité de pédopsychiatrie en France à l’hôpital la Pitié-Salpêtrière. «D’habitude , nous dit-il, je me tais, j’ai bien d’autres choses à faire. Mais là, me faire traiter de maltraitant par une secrétaire d’Etat, cela suffit. Jamais je n’ai été confronté à une décision et à des propos aussi stupides.»

David Cohen est en colère. Dans la grande Revue de neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence , il est sorti de son silence pour publier un édito au vitriol, sous la forme de lettre ouverte au président de la République. «Je tiens à vous faire part de mon écœurement à voir une secrétaire d’Etat de votre gouvernement [Ségolène Neuville, en charge du handicap, ndlr] déclarer qu’un soin que mes équipes et moi-même pratiquons est une maltraitance à enfant.»

L’objet du délit ? Le packing. Une pratique de soins qui consiste à envelopper dans des draps humides des personnes, en règle générale, en situation d’agitation ou d’automutilation, pour essayer d’apaiser et de contrôler ces troubles du comportement. «Quelles que soient les polémiques concernant ce traitement, il relève surtout de la thalassothérapie et du soin adjuvant, et il n’est proposé qu’à quelques enfants et adultes chaque année», explique le professeur Cohen. Des enfants très atteints, pour la plupart s’automutilant gravement.

Source Libération