Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Livre : "Bonheur du jour" par Marc Augé

Livre : "Bonheur du jour" par Marc Augé

le 4 juillet 2018

Dans «Bonheurs du jour», l’anthropologue Marc Augé, ancien président de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, s’attache à la notion «des bonheurs», instants éphémères et marquants, plutôt qu’au bonheur. Il y souligne la dimension anthropologique de ces «bonheurs malgré tout», moments rares et bouleversants, qui catalysent chez l’individu une prise de conscience de l’humanité au delà de ses conditionnements culturels.

Cet ouvrage sur les bonheurs procède-t-il d’une démarche anthropologique ou personnelle?

Les deux. Je me sens anthropologue, avec une définition qui m’appartient; je pense que les relations d’altérité sont nécessaires à la perception de sa propre identité. Le but de l’anthropologie est l’étude des rapports altérité-identité: un individu ne peut se définir sans relations aux autres. Et j’ai été frappé par le fait qu’on parlait beaucoup du bonheur, ce qui me paraît ambitieux et naïf, car il s’agit d’une notion difficile à définir. C’est pourquoi j’ai décidé de parler des bonheurs, ces moments fugaces qui, laissant des souvenirs, reviennent dans le présent. Car à partir de ces instants se déploient des critères d’ordre anthropologique: il existe des traits communs à ces moments intenses, qui mettent en jeu toute la personne, dans son corps et ses sens.
Et cela me paraît plus important que les dissertations sur les conditions du bonheur publiées dans l’enquête de l’ONU. Aussi ai-je souhaité faire une anthropologie de ces instants de bonheur malgré un contexte donné, que j’appelle des «Bmt»: des «bonheurs malgré tout».

Lire l'article sur le site La règle du jeu