Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Sciences&Avenir : Le stress favorise la dépression et vive versa

Sciences&Avenir : Le stress favorise la dépression et vive versa

le 25 mars 2015

[Sciences&Avenir] Si la cause du stress perdure, le corps réagit intensément. Après quelques semaines, un vrai risque de dépression apparaît chez les sujets les plus vulnérables.

Cet article est extrait du magazine Sciences et Avenir n°817, en vente en mars 2015. Le magazine est également disponible à l'achat en version numérique sur le site.

Stress et dépression vont souvent de pair. Le stress ou "syndrome général d’adaptation" est un phénomène physiologique normal et essentiel pour affronter l’adversité. Il survient en cas d’événement désagréable ou dangereux amenant l’individu à adopter un comportement de lutte, de fuite ou d’inhibition de l’action. Dans ce cas, il y a activation de "l’axe hypothalamo-hypophysio-surrénalien" (HPA) ou "axe du stress"
qui entraîne une sécrétion par les glandes surrénales d’une hormone clé, le cortisol. Ce dernier agit sur le système immunitaire, les muscles et le cerveau. Il provoque une libération d’adrénaline et de noradrénaline, ainsi que de glucose (source d’énergie) dans le sang.

Source Sciences&Avenir