Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Slate : Doit-on empêcher les gens de se suicider ?

Slate : Doit-on empêcher les gens de se suicider ?

le 7 janvier 2019

Un homme, couteau sur la gorge, menace de se suicider sur son balcon. Des policiers, prévenus par les voisins, lui tirent dessus avec un Taser pour l’empêcher de mettre fin à ses jours. 

Cette scène n’est pas tirée d’un film hollywoodien. Elle a eu lieu à Toulouse le 13 novembre 2018. Quelques mois plus tôt, en avril, à Marseille, des policiers avaient tiré, avec un pistolet cette fois, dans les genoux d’un homme afin qu’il arrête de se planter un couteau dans le ventre.

«Il est évident qu’il y a des méthodes plus douces pour bloquer un suicidant» , plaisante Jean-Pierre Soubrier, fondateur du Centre de ressources en suicidologie  (Cres) et expert de l’OMS pour la prévention du suicide. Mais ces exemples, qui sont «une démonstration des situations les plus extrêmesnous questionnent sur le fond: jusqu’où peut-on et doit-on aller pour sauver quelqu’un?»  interroge le psychiatre et professeur de médecine légale Michel Debout, notamment auteur du livre Le suicide, un tabou français . Pourquoi même devrait-on empêcher le passage à l’acte de ces personnes qui semblent résolues à se donner la mort? Ne devrait-on pas les laisser décider de leur sort ?

Lire la suite sur Slate