Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Slate : Les hommes ne sont pas égaux devant la schizophrénie

Slate : Les hommes ne sont pas égaux devant la schizophrénie

le 12 octobre 2015

[Slate] Entendre des voix a quelque chose d'effrayant pour les Américains, explique une étude, mais peut s'avérer stimulant aux yeux d'un Indien ou d'un Ghanéen.

Les voix qui surgissent dans les cerveaux schizophrènes résonnent différemment selon qu’on habite dans tel endroit du globe ou tel autre. Les prismes culturels de chaque civilisation peuvent donc modifier la perception de ces monologues muets. Ce sont en tout cas les conclusions d’une étude intitulée «Entendre des voix dans différentes cultures » et relayé par Braindecoder . Assistée de quelques collègues, l’anthropologue Tanya M. Luhrmann, de l’université de Stanford, a rencontré trois panels de vingt patients, l’un dans l’hôpital de San Mateo, en Californie, un autre à Chennai, dans le sud de l’Inde, un dernier enfin à Accra, au Ghana.

«Combien de voix entendez-vous? À quelle fréquence? Subissez-vous d’autres formes d’hallucinations? Quelle relation entretenez-vous avec vos voix? Ces voix sont-elles bien compréhensibles?»  Voilà quelques questions posées par l’équipe scientifique aux patients interrogés.

Source Slate