Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > The Conversation : La pleine conscience, victime de son succès

The Conversation : La pleine conscience, victime de son succès

le 11 mars 2019

Notre société a été transformée par plusieurs vagues de compression de l’espace-temps. Nous courons tous après le temps, nous avons toujours plus de choses à faire, et toujours moins de temps pour le faire. 

Nos modes de consommation modernes font de nous des consommateurs exigeants , et impatients. L’intensité du travail s’en trouve renforcée , les processus de production et de logistique sont mis sous pression. Mais cette accélération du temps n’est pas seule, elle s’accompagne d’une accélération de l’espace, rendue possible par la digitalisation de nos économies devenues globales, qui transforment nos voisins « physiques » en inconnus, et des inconnus disséminés sur le globe, en partenaires « virtuels ».

Il nous faut aussi faire face à l’accélération des cycles de consommation, puisque la durée de vie des produits est intentionnellement raccourcie, à l’accélération de nos actions, sollicitées par un environnement qui nous bombarde d’informations – fake  ou non – de distractions et d’interruptions… Face à tous ces types d’accélération, il faut plus de nous , et dans l’impossibilité de nous démultiplier, nos engagements s’érodent, nos vies se fragmentent, et le sens de nos vies se perd.

Lire la suite sur The Conversation