Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Vivre FM : "Sens dessus dessous", une exposition sur le vêtement en psychiatrie

Vivre FM : "Sens dessus dessous", une exposition sur le vêtement en psychiatrie

le 24 juin 2016

[Vivre FM] Uniforme, camisole, pyjama, le vêtement des résidents en asile ou hôpital psychiatrique dit beaucoup de la façon dont la société traite ces malades. Jusqu’au 3 juillet, l’exposition Sens dessus dessous à Bron près de Lyon retrace l’histoire du vêtement dans ces établissements.

Le vêtement des patients peut-il jouer un rôle dans le soin ? Que racontent ces tenues de l’histoire de la psychiatrie ? L’exposition « Sens dessus dessous, usages et représentations du vêtement à l’hôpital psychiatrique » tente de répondre à ces questions. L’occasion de revenir sur 200 ans de pratiques de soin et d’enfermement en milieu psychiatrique en France. Elle présente jusqu’au 3 juillet une série de tenues, des résidents comme des encadrants.

Un vêtement contraignant

La camisole, bien sûr, emblème d’une psychiatrie qui enferme et qui n’a d’autres moyens pour contenir la souffrance mentale. Puis, avec le premier neuroleptique, le Largactil®, vient le pyjama, sorte d’uniforme. S’il élimine le risque que le patient porte des objets dangereux sur lui, il est aujourd’hui remis en cause pour son aspectstigmatisant et dépersonnalisant. La question se pose également car le pyjama est associé au lit et donc au sommeil, et non à l’activité quotidienne.

Source Vivre FM