Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Formation : Création d'une Licence en Sciences sanitaire et sociale mention médiateurs de santé-pairs

Formation : Création d'une Licence en Sciences sanitaire et sociale mention médiateurs de santé-pairs

le 17 novembre 2017

La réussite du premier programme de formation médiateurs de santé-pairs, coordonné par le Centre collaborateur OMS (CCOMS), a convaincu plusieurs partenaires (7 ARS, 30 établissements hospitaliers et structures médico-sociales) de soutenir le processus d’universitarisation de la formation et de création de postes pérennes de médiateurs de santé-pairs

L’idée de développer aujourd'hui une Licence plutôt qu’un Diplôme Universitaire se fonde sur la volonté d’augmenter l’inclusion professionnelle des participants qui suivront cette formation, et la reconnaissance de leur formation par les secteurs sanitaire, médico-social et social. La collaboration avec l’Université Paris 13 prend tout son sens étant donné le savoir-faire de l’UFR Santé Médecine Biologie Humaine en termes de projets de formation innovants : l’UFR a en effet développé une culture de la formation et de la professionnalisation des patients.

Cette licence entend faciliter la montée en compétences des médiateurs en santé et partant de là, leur montée en professionnalité dans le contexte où ils intègrent un milieu (de soins) où le parcours diplômant est valorisé.

31 postes de médiateurs de santé-pairs seront pourvus dans 6 régions différentes au sein de secteurs de psychiatrie, d’hôpitaux et de structures médico-sociales de type SAMSAH. Les recrutements ont débuté fin septembre et se poursuivront jusqu'à la fin du mois de novembre ; les médiateurs prendront leurs postes le 11 décembre prochain afin de s'intégrer dans leur environnement professionnel, puis les enseignements de licence débuteront en janvier, à raison d'une semaine par mois, répartis jusqu'en décembre 2018. Ils valideront au premier semestre 2019 leur cursus afin d'obtenir la Licence Sciences sanitaire et sociale mention médiateurs de santé-pairs en juin 2019

Source CCOMS