Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : Protéger les données personnelles et responsabiliser les acteurs

Article : Protéger les données personnelles et responsabiliser les acteurs

le 3 mai 2018

Le règlement général européen sur la protection des données personnelles (RGPD), applicable dès le 25 mai, sera le nouveau garant du respect de la vie privée, notamment en ce qui concerne les données de santé.

La sécurité des données de santé devient un enjeu stratégique du développement du numérique en santé, de la technologie, mais aussi de l’opinion, notamment pour ce qui est des problématiques de confiance dans le digital. Les données de santé font aujourd’hui l’objet d’une protection spécifique par les textes. Le RGPD vient ainsi renforcer les droits des personnes et vise à responsabiliser les acteurs dans un contexte où l’interconnexion, la multiplication des échanges et le partage des données multiplient les menaces et les risques (piratage, vols, détournements, blocage des systèmes).

Responsabilisation des acteurs

Les établissements de santé sont le plus souvent déjà engagés dans une démarche de gestion continue de la sécurité des SI le plus en amont possible (analyse de risques, acceptation des risques résiduels, audits de sécurité réguliers, gestion des incidents de sécurité…). 

Lire la suite sur DSIH , le magazine des systèmes d'information hospitaliers.