Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Article : Quel accès au droit pour les personnes délirantes ?

Article : Quel accès au droit pour les personnes délirantes ?

le 27 septembre 2015

[Handicap.fr] Face à leur discours parfois délirant, soulevant des questions de droit (accusations, revendications…), comment le professionnel peut-il accueillir leur parole ? Comment faire valoir leurs droits ?

Sur fond de photographies et de plans fixes, la voix mélancolique de Perrine Michel semble comme en suspension au-dessus d'un gouffre tentant d'aspirer le spectateur. Impossible de rester insensible face à Lame de fond  (2013), un objet difficile à définir. Réalisé de manière autobiographique et à la première personne, ce film pourrait être classé dans la catégorie des thrillers tant la violence et la tension sont présentes.

Lame de fond a été projeté en préambule d'une soirée-débat organisée le 14 septembre 2015 dans le cadre du Diplôme universitaire « Le handicap dans l'accès au droit » lancé en janvier 2015 à la faculté de droit de l'Université catholique de Lyon (lien ci-dessous). Un diplôme qui, par ailleurs, s'ouvre désormais aux travailleurs sociaux – en plus des professionnels du droit. Quelques mois après une première soirée consacrée aux « Sourds qui ne veulent pas entendre », le débat s'ouvrait cette fois-ci aux personnes connaissant des épisodes psychotiques.

Source Handicap.fr