Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Article : Troubles bipolaires, un long calvaire avant le diagnostic

Article : Troubles bipolaires, un long calvaire avant le diagnostic

le 11 avril 2016

[Sud Ouest] "J'ai traversé des dizaines d'années de souffrance. J'ai consulté dix, peut-être même quinze psychiatres. On me soignait pour dépression sévère mais les antidépresseurs étaient totalement inutiles." Et pour cause. Annie Labbé souffre de troubles bipolaires, une maladie trop souvent mal diagnostiquée.

"En l'absence d'antécédents familiaux, tant qu'il n'y a pas eu de phase maniaque, il est difficile pour un médecin de poser le diagnostic d'autant que cette maladie est encore mal connue de beaucoup de soignants", note Sébastien Guillaume, professeur psychiatre à l'hôpital de Montpellier. 

Dans le cas de troubles où les phases d'excitation sont atténuées, le médecin "peut facilement passer à côté", poursuit-il.

"On ne guérit pas, mais on se soigne. C'est une maladie avec laquelle on peut vivre, travailler, fonder une famille", insiste le Pr Guillaume.

Source Sud Ouest