Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > BD : "La différence invisible", par Julie Dachez

BD : "La différence invisible", par Julie Dachez

le 11 février 2019

Julie Dachez, a 33 ans. Elle est autiste Asperger. Sa différence invisible,  elle a décidé de la mettre au service de ceux qui n’ont pas voix au chapitre.

Comme Marguerite, le personnage de sa bande dessinée (La différence invisible,  Delcourt, 2016) Julie a longtemps été enfermée dans sa bulle. Etrangère à un monde dont elle s’est toujours sentie exclue. Mais Julie fait tout pour sauver les apparences. Les autres, elle les imite sans les comprendre. Elle ne saisit pas les subtilités de leurs échanges, le double le sens, le second degré. Ce qui est naturel pour tout le monde lui échappe.« C’est comme une gymnastique intellectuelle permanente. Il faut essayer de comprendre. Ai-je bien compris ce qu’a dit l’autre ? Ai-je bien répondu ? Souvent le soir au moment de me coucher, je me refais tout le film de la journée. C’est vraiment une intellectualisation des interactions sociales. Les autres, n’ont pas besoin de faire tout ça. C’est très intuitif pour eux »,  explique la jeune femme.

Lire la suite sur France Info