Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Entretien : L’appel de Nathalie Baye contre les préjugés sur la schizophrénie

Entretien : L’appel de Nathalie Baye contre les préjugés sur la schizophrénie

le 1 avril 2019

L’actrice Nathalie Baye s’engage pour en finir avec les idées reçues sur cette pathologie qui touche 670 000 personnes en France.

Elle le répète avec conviction. Notre regard sur la maladie mentale, qui enferme les familles , peut changer. Alors que les Journées de la schizophrénie viennent de s’achever, l’actrice Nathalie Baye met sa célébrité au service de cette cause en signant la préface « Des lumières sur le ciel », le livre de son amie Bénédicte Chenu. Elle y raconte son combat pour son fils Charles, diagnostiqué schizophrène à 17 ans.

Pourquoi le sujet de la schizophrénie vous touche-t-il ?

NATHALIE BAYE. J’ai vraiment découvert cette maladie à travers l’histoire de Bénédicte. Ce qui m’a donné envie d’écrire la préface de son livre, c’est le combat d’une mère pour son enfant et cette manière de ne jamais abandonner. Après le choc de l’annonce, elle a accepté la maladie. Je suis toujours très émue par les personnes qui s’engagent pour quelqu’un qui leur est cher et qui ne lâchent rien.

Lire la suite sur Le Parisien