Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Entretien : Les enjeux pour l'hôpital Esquirol de Limoges vus par son nouveau directeur

Entretien : Les enjeux pour l'hôpital Esquirol de Limoges vus par son nouveau directeur

le 23 mars 2018

Thomas Roux, qui a succédé à Antoine Pacheco, a pris ses fonctions le 19 février. L’occasion de faire le point sur les défis qui l’attendent à la tête du centre hospitalier Esquirol.

Démographie médicale, besoins du territoire, image de la psychiatrie : tels sont les points abordés avec Thomas Roux, le tout nouveau directeur du centre hospitalier Esquirol. Entretien.

Vous n’étiez pas dans le milieu de la psychiatrie auparavant. Pourquoi avoir choisi ce secteur ?

« Dans mes précédentes fonctions, il y avait des pôles de psychiatrie, mais je ne dirigeais pas d’établissement entièrement dédié à cette spécialité. Ce qui m’intéresse dans la santé mentale est l’approche territoriale, sociale, collaborative. Je préfère parler de santé mentale parce que cela recouvre aussi bien les soins que la prévention, la proximité, l’accompagnement. Ici, à Esquirol, je suis bien servi. Le centre hospitalier porte des projets innovants en lien avec sa vocation généraliste mais aussi dans des prises en charge spécialisées, en matière de troubles des conduites alimentaires, de psychopathologie du sport ou dr dépression post-natale. Évidemment, j’en oublie, mais je fais encore le tour des services, et je rencontre des professionnels dont je vois bien qu’ils sont dans une logique bienveillante. »

Lire la suite sur Le Populaire du Centre