Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Entretien : Suicides en Vendée, "un combat quotidien"

Entretien : Suicides en Vendée, "un combat quotidien"

le 26 mars 2018

130 personnes se sont suicidées dans le département en 2017, et 749 ont voulu se donner la mort. Le Dr Bescond, psychiatre, évoque les crises suicidaires en Vendée. Entretien

Dr Yves Bescond,psychiatre au centre hospitalier spécialisé Georges-Mazurelle de La Roche-sur-Yon. Responsable de la cellule d'urgence psychiatrique départementale.

Combien de personnes se suicident ou envisagent de passer à l'acte en Vendée ?

En 2017, 130 personnes se sont volontairement donné la mort dans le département. 749 ont été vues par des professionnels des urgences pour des tentatives de suicide ou des envies suicidaires. Ces chiffres sont stables ces dernières années. Dans la région Pays de la Loire, le taux de suicide est supérieur de 25 %, à la moyenne nationale. Rien n'explique précisémment ce chiffre. En France, on déplore environ 12 000 suicides par an.

C'est un combat quotidien pour les services d'urgence vendéens. Toutes les 24 h, le centre hospitalier départemental de La Roche-sur-Yon voit passer jusqu'à cinq personnes qui ont tenté de se suicider ou qui ont des idées suicidaires. Cela représente 40 % de l'activité des urgences du CHD. La mort volontaire par pendaison est de loin la plus fréquente en Vendée, devant la phlébotomie (le fait de s'ouvrir les veines), et la surdose de médicaments...

Qui sont les personnes en crise suicidaire, et pourquoi ?

Lire la suite sur Ouest-France