Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : Quand tout n'est pas rose

Témoignage : Quand tout n'est pas rose

le 4 mai 2015

[La Presse] «Aujourd'hui, j'ai besoin de partager avec vous mon histoire des derniers mois...»

«J'ai toujours eu des up and down , mais jamais à ce point-là», dit celle qui, l'été dernier, n'arrivait plus comme avant à contrôler son humeur en montagnes russes. Une semaine, la cycliste de Sainte-Anne-du-Sault, dans la région du Centre-du-Québec, s'entraînait pour son défi avec une énergie contagieuse. La semaine d'après, elle était dans un état d'abattement difficile à comprendre pour elle-même et pour ses proches.

«J'arrivais du travail et je disais à mon mari et à mes enfants que j'avais eu une grosse journée et que j'allais me coucher. Il était cinq heures et demie et je me réveillais le lendemain matin», raconte Mylène. Et non, elle n'avait pas besoin de se faire répéter qu'elle avait une famille aimante, un bon boulot et une belle maison pour être heureuse. La santé mentale, c'est beaucoup plus complexe que ça.

À l'hiver dernier, la jeune femme de 38 ans a reçu le diagnostic de bipolarité , type 2. Au Centre hospitalier Hôtel-Dieu d'Arthabaska où elle a été suivie en psychiatrie, Mylène s'est rapidement sentie écoutée et comprise. Soulagée aussi.

Source La Presse