Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pour en savoir plus > Article : Alcoolodépendance, les risques du baclofène à forte dose

Article : Alcoolodépendance, les risques du baclofène à forte dose

le 8 juin 2018

Le risque d'épilepsie, d'infection, d'infarctus du myocarde ou d'idées suicidaires est plus élevé avec le baclofène à forte dose.

Le baclofène est utilisé comme relaxant musculaire depuis les années 1970. En France, notamment, il est aussi utilisé depuis les années 2000 par voie orale, à doses plus élevées, pour réduire la consommation d'alcool ou aider au maintien de l'abstinence des patients alcoolodépendants.

Mi-2018, son utilisation dans l'alcoolodépendance est encadrée par une recommandation temporaire d'utilisation (RTU) délivrée par l'Agence française du médicament (ANSM).

En juillet 2017, l'ANSM a réduit la dose maximale de baclofène par jour dans l'alcoolodépendance, qui est passée de 300 mg par jour à 80 mg par jour. Cette réduction de dose fait suite à la publication des résultats d'une étude pharmaco-épidémiologique française chez plus de 200 000 patients. Ils ont montré un risque plus élevé, dose-dépendant, d'hospitalisation et de mort avec des doses élevées de baclofène, comparé au risque d'autres médicaments de l'alcoolodépendance.

Lire la suite sur Prescrire