Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pour en savoir plus > Articles : Les impasses de la psychiatrie à travers le cinéma

Articles : Les impasses de la psychiatrie à travers le cinéma

le 13 février 2017

[EM Consulte] Les impasses de la psychiatrie à travers le cinéma : Mommy, Vol au-dessus d’un nid de coucou, Shutter Island par Pierrette Estingoy

Résumé

Le traitement du malade mental dans l’institution psychiatrique interroge la condition humaine au sein du corps social. Or, si les cinéastes peuvent user de raccourcis ou de caricatures, s’ils véhiculent ainsi mythes et préjugés, ils peuvent aussi dénoncer certaines réalités… Trois films occidentaux soulèvent la question des impasses de la psychiatrie et des enjeux associés : Mommy , de Xavier Dolan (Québec 2014) ; Vol au-dessus d’un nid de coucou (One Flew Over the Cuckoo's Nest ), de Miloš Forman (États-Unis 1975) ; Shutter Island , de Martin Scorsese (États-Unis 2010). Au-delà de la trame scénaristique, ces trois films questionnent des limites du champ de la psychiatrie, tout d’abord en rapport à son rôle de contrôle sociétal, puis en ce qui concerne certaines de ces pratiques thérapeutiques, coercitives (comme la privation de liberté) ou alors invasives (comme la lobotomie). Ils forcent aussi le regard du psychiatre sur la problématique du normal ou du pathologique en proposant des modèles psychopathologiques en marge de la folie.

Source EM Consulte