Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Chine et Inde : Comment faire face au problème de la prise en charge des malades mentaux ?

Chine et Inde : Comment faire face au problème de la prise en charge des malades mentaux ?

le 30 mai 2016

[France 24] Et si les deux pays les plus peuplés de la planète n’avaient pas les moyens de gérer leurs malades mentaux ? Trois études très sérieuses tirent le signal d'alarme. Elles ont été publiées mercredi 18 mai par les revues médicales britanniques, The Lancet  et The Lancet Psychiatry. Dans leur travail, des chercheurs rassemblés au sein d’une coalition internationale se sont penchés sur les cas de l’Inde, à la démographie galopante, et de la Chine, à la population vieillissante. À eux deux, ces pays rassemblent plus du tiers des personnes souffrant de maladies mentales sur la planète.

En effet, à l'intérieur des frontières de ces deux géants asiatiques, les individus souffrant de problèmes mentaux mais également neurologiques (comme l’épilepsie) ou de toxicomanie sont plus nombreux que ceux résidant dans tous les pays à revenu élevé réunis. Ces recherches ne chiffrent toutefois pas précisément le nombre de personnes concernées.

Une fois ce premier constat établi, un deuxième, plus inquiétant, lui embraye le pas : sur ces personnes, "seule une petite fraction d'entre elles reçoivent une aide médicale", estiment les chercheurs. En Chine, seulement 6 % des personnes aux prises avec des maladies mentales courantes telles que la dépression ou l'anxiété, la toxicomanie et la démence, pensent à aller voir un médecin, d'après ces travaux.

Source France 24