Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Corée du Sud : Promouvoir le suicide via les réseaux sociaux passible de prison

Corée du Sud : Promouvoir le suicide via les réseaux sociaux passible de prison

le 21 janvier 2019

Constituer sur internet un groupe de personnes prévoyant de se suicider ensemble est désormais passible de prison en Corée du Sud: c’est l’une des mesures incluses dans une nouvelle loi de prévention contre le suicide, votée fin décembre. Le pays affiche en effet l’un des taux de suicide parmi les plus élevés au monde.

La nouvelle loi interdit de partager sur les réseaux sociaux des informations pratiques et des conseils sur la manière de se suicider. La loi, dite de « prévention contre le suicide et de promotion du respect de la vie », interdit aussi de rassembler via internet d’autres personnes désespérées afin de passer à l’acte ensemble. Inciter ou encourager une autre personne à commettre l’irréparable, via des messages, des photos ou des vidéos partagées en ligne peut ainsi être puni de deux ans de prison et de 15 000 euros d’amende.  Autre élément important : la loi autorise les centres d’urgence à obtenir des opérateurs de téléphonie mobile les données privées et la localisation géographique d’une personne qui montre des signes indiquant qu’elle pourrait se suicider. Le but est de pouvoir secourir cette personne le plus vite possible.

Lire la suite sur RFI