Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > États-Unis : Un premier médicament non opioïde approuvé pour le sevrage des opioïdes

États-Unis : Un premier médicament non opioïde approuvé pour le sevrage des opioïdes

le 8 juin 2018

L'agence américaine du médicament, la FDA (Food and Drug Administration), a approuvé, le 16 mai, le médicament Lucemyra (chlorhydrate de loféxidine) pour la réduction des symptômes de sevrage des opioïdes afin de faciliter l'arrêt brusque de ces médicaments.

« Bien que le Lucemyra puisse atténuer la sévérité des symptômes de sevrage, il peut ne pas les prévenir complètement et n'est approuvé que pour un traitement d'une durée maximale de 14 jours », précise l'agence.
« Lucemyra n'est pas un traitement pour le trouble d'utilisation des opioïdes, mais peut être utilisé dans le cadre d'un plan de traitement plus large et à long terme pour la gestion de ce trouble. »
« Lucemyra est un agoniste  sélectif oral des récepteurs  alpha-2-adrénergiques qui réduit la libération de noradrénaline  (ou norépinépinéphrine). Il est considéré que l'action de la norépinépinéphrine dans le système nerveux autonome  joue un rôle dans de nombreux symptômes du sevrage des opioïdes. »
Deux essais cliniques randomisés, à double insu et avec placebo, menés avec 866 adultes répondant aux critères de dépendance aux opioïdes du DSM  et qui ont arrêté abruptement leur traitement aux opioïdes.

Lire la suite sur Psychomédia