Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Europe : Pratiques prometteuses pour prévenir, réduire ou éliminer les soins psychiatriques sous contrainte

Europe : Pratiques prometteuses pour prévenir, réduire ou éliminer les soins psychiatriques sous contrainte

le 9 décembre 2019

A l'occasion de la Journée des droits de l'homme L'ONG Mental health Europe organise le 10 décembre au Parlement européen un colloque consacré aux pratiques permettant de mettre fin à la contrainte dans les soins en santé mentale à travers le monde. Les plus inspirantes sont recensées dans un rapport. 

Pour la Journée des droits de l'homme, le 10 décembre, l'ONG européenne Mental health Europe (MHE) organise un colloque baptisé "Mettre fin à la contrainte, promouvoir des droits humains en santé mentale" (Ending coercion, promoting human rights in mental healthcare). Il se tiendra au Parlement européen à Bruxelles (Belgique). 

Lors de cet événement, le lien fondamental entre la santé mentale et les droits humains sera abordé.

Les besoins et les obstacles à une approche fondée sur les droits humains en santé mentale à travers l'Europe seront discutés. 

Des recommandations seront énoncées sur la manière d'avancer vers des services de santé mentale vraiment tournés vers les droits humains. 

La journée rassemblera les principaux décideurs et parties prenantes sur le sujet, des membres de la Coalition du parlement européen pour la santé mentale et le bien-être (European Parliament Coalition for Mental Health and Wellbeing), des usagers et des promoteurs de services de santé mentale. Des personnes concernées par des troubles psychiques apporteront leurs témoignages personnels. 

MHE présentera les principaux résultats de son rapport "Pratiques prometteuses dans la prévention, la réduction et l'élimination de la contrainte à travers l'Europe" (Promising practices in prevention, reduction and elimination of coercion across Europe, 13 pages). Ces pratiques, soit à l'hôpital, soit dans la communauté, ont été relevées au Danemark, en Israël, en Italie, en Norvège, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suède, au Royaume-Uni, en Suisse, en Finlande, en Allemagne, en Grèce, en Pologne, aux Etats-Unis et en Australie. 

 

Lire le communiqué  et télécharger le rapport  sur le site de Mental Health Europe (en anglais)