Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Irlande : Les étudiants recevront 300 heures de cours de santé mentale

Irlande : Les étudiants recevront 300 heures de cours de santé mentale

le 26 janvier 2017

[Blog Infosuicide] La nouvelle initiative vise à s'attaquer au problème du suicide en Irlande. La Ministre de la Santé mentale, Helen McEntee a révélé au The Sun aujourd'hui qu'elle présentera le projet de 300 heures de cours de santé mentale pour aider les élèves à «maintenir leur propre bien-être».

L'Irlande est le quatrième taux de suicide parmi les adolescents de l'UE, la Lituanie, l'Estonie et la Finlande connaissant des taux plus élevés.
McEntee a averti que les médias sociaux et le culte des célébrités mettent la pression sur les jeunes et cela doit être abordé.
Elle a élaboré un plan d'action pour aborder ces questions - y compris les cours de santé mentale pour les enfants dès l'âge de six ans, ainsi que d'obtenir des soins 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, dès que possible.
Mme McEntee a déclaré: "Nous avons maintenant un budget de 853 millions d'euros pour la santé mentale, Je sais qu'on a dit qu'on avait vu une réduction du financement, mais ce n'est pas le cas. Nous avons maintenant un des budgets les plus importants pour la santé mentale que jamais.
"Notre priorité est sept jours par semaine, ce qui devrait être 24 heures sur 24. Je ne peux pas vous donner un mois ou un an, mais la priorité est d'obtenir nos services cette offre aussi rapidement que possible."
"Nous devons marcher avant de pouvoir courir, a ajouté Mme McEntee. Il y a beaucoup d'endroits qui ont déjà ce service, mais il n'est pas disponible partout au pays. C'est la priorité."
Jusqu'à maintenant, nous nous sommes focalisés sur les services et nous devons continuer à améliorer nos services, tant dans un contexte aigu que dans la collectivité.

"Mais je pense que nous devons commencer à nous attaquer à ce problème et à envisager une mesure préventive - comment nous pouvons réellement garder les jeunes dans le bien être au lieu de les traiter quand les choses tournent mal.
La ministre a révélé qu'elle collabore avec le ministère de l'Éducation pour mettre en place un nouveau programme de santé et de bien-être qui permettra aux élèves de prendre des cours conçus pour se concentrer sur la santé mentale"

Consulter l'article original (en anglais)

Source Blog Infosuicide