Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Québec : La police et les intervenants sociaux unissent leurs forces pour la santé mentale

Québec : La police et les intervenants sociaux unissent leurs forces pour la santé mentale

le 24 août 2016

[Le reflet du lac] Policiers et intervenants sociaux font plus que jamais équipe dans Memphrémagog pour répondre aux besoins sans cesse croissants en matière de santé mentale. Une approche simple, mais novatrice, qui donne déjà des résultats encourageants.

À tous les mois, depuis un an, une travailleuse sociale du Centre de santé et des services sociaux de Memphrémagog (CSSSM) rencontre la Régie de police de Memphrémagog (RPM). L'objectif de cette intervenante est de recueillir de l'information que les policiers ont colligée lors de leurs interventions auprès de cette clientèle. Grâce à cet échange, le CSSSM est davantage aux faits de ce qui se passe sur le terrain. Ce qui permet à la vingtaine d'intervenants en santé mentale de l'hôpital d'assurer de meilleurs suivis et de travailler en prévention.

«Certaines personnes vont sursauter en lisant que les policiers et les intervenants sociaux s'échangent de l'information, présume Martin Robert, responsable des services en santé mentale au CSSSM. Mais cet échange se fait dans un sens uniquement. La police nous informe de leurs dossiers, mais la travailleuse sociale ne divulgue aucune information, par souci de confidentialité avec ses patients.»

Non seulement ces canaux plus structurés permettent d'assurer un meilleur suivi, mais ils sont aussi grandement formateurs pour les deux partenaires. Chacun comprend mieux la réalité de l'autre et tire avantage de ces rencontres pour développer de nouveaux réflexes dans la façon de travailler.

«Comme policier, lorsqu'on intervient plusieurs fois auprès de la même personne, on se demande ce qui ne fonctionne pas, si quelqu'un ne fait pas son travail quelque part, affirme l'agent Paul Tear de la RPM. Maintenant, notre perception est différente, car on sait comment le système fonctionne réellement.»

Source Le reflet du lac