Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Royaume-Uni : Près de la moité des jeunes femmes souffrent de troubles psychologiques

Royaume-Uni : Près de la moité des jeunes femmes souffrent de troubles psychologiques

le 3 septembre 2015

[Madame Le Figaro] D'après un sondage réalisé par l'association britannique Girlguiding, les jeunes filles et jeunes femmes sont nombreuses à souffrir d'un trouble psychologique. Elles sont encore plus nombreuses à constater le manque d'information sur les problèmes psychologiques dont peuvent souffrir les jeunes. 

Les jeunes femmes semblent de plus en plus touchées par les troubles psychologiques. C’est ce que révèle un sondage réalisé par l’association britannique Girlguiding  auprès de 1574 jeunes filles britanniques âgées entre 7 et 21 ans en 2015. Parmi celles ayant entre 11 et 21 ans, 2 sur 5 ont avoué avoir eu besoin d’aide psychologique. Et 46 % des jeunes femmes entre 17 et 21 ans, soit près d'une sur deux, se sentent concernées.

Les principaux problèmes psychologiques déclarés ? L’automutilation, suivie de l’addiction à la cigarette, des maladies mentales, de la dépression et des troubles alimentaires. Un changement notable depuis 2010, puisque, selon le sondage réalisé cette année-là, les trois premiers problèmes de santé rencontrés par les jeunes filles étaient l’abus d’alcool, l'addiction au tabac et à la drogue. Par ailleurs, selon le Centre d’information sur la santé et les services sociaux britanniques, le nombre de jeunes entre 10 et 14 s’étant rendus aux urgences après s’être mutilés a augmenté de 70 % entre 2012 et 2014. Une augmentation liée en partie par la mise en avant - voire la «glamourisation » - de l'automulitation sur les réseaux sociaux. 

Source Madame Le Figaro