Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Serbie : Les secrets du plus vieil hôpital psychiatrique de Belgrade

Serbie : Les secrets du plus vieil hôpital psychiatrique de Belgrade

le 28 janvier 2016

[Vice] Il est 9 heures du matin et nous sommes assis dans un salon spacieux et bien éclairé de l'un des plus vieux hôpitaux psychiatriques des Balkans, qui se trouve être public. Des effluves de café et un nuage de fumée prennent possession de la pièce, éloignant cette odeur si caractéristique des hôpitaux. Avec sa grande fenêtre pourvue de barreaux de fer, cette salle est le seul endroit où fumer est autorisé dans le Laza Lazarevic de Belgrade.

« Priver un patient en psychiatrie de cigarettes ne ferait que lui imposer un nouveau fardeau », m'explique l'infirmière en chef, Sandra Radulovic, tandis que Blondie me roule une cigarette. Blondie a à peu près mon âge – avant d'être admis à l'hôpital, il était consultant pour des entreprises. Son surnom, qui n'a aucun rapport avec son vrai nom ou son physique, lui a été donné ici.

L'hôpital a été fondé par le duc serbe Mihailo Obrenovic en 1961, comme «foyer pour ceux qui avaient perdu l'esprit ». Environ 15 épileptiques y ont été admis cette année-là. Aujourd'hui, plus de 33 000 personnes y sont admises chaque année. Le service des urgences de la clinique traite 7 000 patients par an, et environ 3 000 d'entre eux sont hospitalisés pour une longue durée.

Source Vice